Coronanews de mai 2020

Bienvenue à vous sur ce bulletin de coronanews de mai 2020. Bulletin officiel!!!

Introduction

Tout d’abord j’espère que vous allez bien et que le virus s’est tenu loin de vous et de vos proches. Malheureusement, c’est quand il nous approche que l’on se rend compte des dégâts qu’il fait et que l’on accepte mieux le fait d’être confiné…

Malgré tout, on se rend bien compte, suite aux différentes façons de gérer cette crise, que certains états s’en sont mieux sortis que d’autres. Ils étaient soit mieux préparés ou bien ils si sont pris différemment.

  • Quelle est la fonction de l’état dans pareille situation?
  • Pourquoi certains, même n’étant pas situés en Asie, étaient mieux préparés?

Gouvernants et peuples, des angles de vues différents.

Ces questions hantent les réseaux sociaux et donnent droit à toutes les polémiques possibles. Face à la mort, j’arrive à le comprendre. Prôner le calme et de tempérer ses raisonnements est facile suivant certaines situations géographiques, l’appartenance à certaines classes sociales, où une profession moins touchée économiquement etc… J’évite d’incriminer les réseaux sociaux car il faut dire que l’état nous a donné du grain à moudre :

  • Un virus qui au départ ne devait pas être présent sur le territoire ou très peu.
  • Des élections municipales sans risques.
  • Dissonance évidente sur le port du masque.
  • Incapacité de tester les gens.
  • Dissonance sur le fait de tester que les malades ou tout le monde.
  • Un professeur reconnu qui nous annonce que la chloroquine est efficace en début de maladie et qui se fait dilapider sur les plateaux tv par ses pairs… Qui croire?
  • Des enfants qui au mois de mars peuvent transmettre le virus mais ne le transmette plus au mois de mai…

Un confinement en ville et en province

Au départ, des municipales

Je suis parti de Paris à la veille du confinement. Juste après avoir voté pour les municipales parisiennes auxquelles je tenais absolument à participer… Tellement de candidats brillants et proches de leur administrés y étaient présents que je me demandais lequel serait le premier à remettre les livraisons de bac à douche ou autre chauffes eaux à dos d’âne… Bref, je suis parti me confiner à Toulouse durant 15 jours.

Ayant navigué un peu partout cet hiver, je ne savais pas si j’étais contaminé et je ne voulais pas ramener le virus à ma pauvre mère faisant partie, de par son âge, des personnes à risques… J’ai profité de ces 15 jours pour terminer la mise en ligne de ma formation pour apprendre la batterie en ligne.

Un confinement accepté par la majorité

J’ai donc pu me rendre compte que le confinement des quinze premiers jours dans Toulouse centre était respecté par la majorité. Je suis ensuite rentré chez moi dans le Lot. J’y suis maintenant depuis un mois et 3 semaines et ici aussi, les gens ont fait attention à sortir que pour les premières nécessités et avec une attestation. Nous étions controlés et la gendarmerie, soucieuse de faire respecter la chose, faisait même demi tour devant ma maison.

En revanche, des photos reçues d’amis vivants en banlieue et tenant à me montrer que le confinement n’avait pas vraiment commencé sur les stades de foot, m’ont bien prouvées que c’était quand même un peu le bordel et que tout le monde n’était pas logé à la même enseigne… BFM à même diffusé des images où l’hélicoptère de la police survolait un stade de Montreuil ou tout un tas de jeune jouaient le match de leur vie sans aucune sanctions…

Quelques réflexions

Maintenant vous pouvez de nouveau tomber malade

J’ai bien compris que le confinement n’éradiquerait pas le virus. Il ne sert qu’à éviter l’engorgement de l’hôpital et de nos pauvres 5000 lits de réanimation. Je dis pauvre en pensant à l’Allemagne qui en a 6 fois plus pour une population sensiblement identique. En gros, depuis la libération (déconfinement), on est dans la même merde mais maintenant on a de la place pour vous accueillir en réanimation. Malgré tout, vous devez reprendre le travail pour l’économie… Mais des bruits de couloir sous entendent que l’on pourrait nous re-confiner à partir d’un cotât de lits de réanimation réoccupés. Les sachants de télévision disent même que l’on ne se refera pas la bise et que l’on ne serrera pas la main avant l’an prochain. On nous met donc un peu la pression.

Revenir à la vie d’avant?

En gros ne nous attendons pas à reprendre une vie normale tant qu’un vaccin n’est pas trouvé. Au mieux été 2021 disait un bandeau télévisé lors d’une allocution du premier ministre. La dernière solution étant que 70% de la population est été contaminé, cela dans le but que le virus ne circule plus, et ça, ce n’est pas demain la veille.

Peut on dire que l’on est dans la merde au niveau sanitaire et économiquement pour un moment?…                                                            Cela parait une évidence.

La chloroquine!!!

“Un professeur reconnu nous annonce que la chloroquine est efficace en début de maladie et se fait dilapider sur les plateaux tv par ses confrères.”

Comment perdre la confiance

Comment, alors que des gens meurent, des sachants, je hais ce terme, qui sont donc, à nos yeux de pauvres putes de citoyens moyens, des personnes qui ont un QI supérieur au notre leur ayant permis d’acquérir un savoir, peuvent-ils se lapider en place publique, sans penser à ce qu’ils vont engendrer comme questions dans la tête de la populace? On s’étonne ensuite des réactions sur les réseaux? Mais quelle nullité.

Même l’armée ne sait pas

Comble de la chose, on apprend dernièrement que pour ne pas subir une pénurie possible si la chloroquine s’avère efficace, l’armée vient d’en acheter un stock de 70 kilos. Apres tout ce que l’on a entendu sur le Pr Raoult, je comprends tout à fait que le gars qui livre la pharmacie des armées filme la chose et nous face part de ses réflexions. Le ministère des armées est logiquement plus au courant que nous de l’avancé des recherches concernant le Covid 19.

Toutes ces réflexions et j’en oublie, nous montrent bien l’état d’esprit dans lequel nous pouvons être aujourd’hui :

Nous ne savons toujours rien!

Et la musique dans tout ça?

Ben la musique est l’arrêt depuis début mars. Pas de prestation possible. Alors on enregistre des notes chacun chez soi, de loin…

Voici 3 vidéos, les 2 premières sont des morceaux composés par Geoffrey Chaurand et que l’on a mis en musique avec 2 bassistes différents. Je me suis aussi occupé du mixage ainsi que de l’édition des vidéos. Voici les liens des différents réseaux sociaux de ces musiciens : Geoffrey Chaurand / Jérome Buigues / Eric Halter

La vidéo suivante est un medley de la musique de Disney. J’ai été invité a enregistrer les parties de batterie par un jeune et talentueux musicien / arrangeur : Mathieu Barbier.

Durant ce confinement, tout un tas de musiciens ont produits des vidéos et inondés les réseaux sociaux avec. Je pense qu’il n’y a jamais eu autant de production de musique en vidéo gratuitement sur le net. On a tous passé du temps à faire ce que l’on sait faire de chez nous et à le mettre en commun avec d’autres musiciens à distance. A titre indicatif, je n’ai jamais réellement joué avec aucun des musiciens de la vidéo de Disney. Je trouve ça fou et d’un autre coté, c’est la réalité de notre époque.

Pour Conclure

Quand on fait un métier qui à la base est une passion, il est bien difficile de se retrouver à la maison et de ne plus pouvoir l’exercer. Personnellement, il y a des jours ou je suis entre le suicide et la dépression (j’exagère hein…). Après plus de 27 ans de travail pour vivre de ce métier, ma vie professionnelle est passée du tout au rien en 3 jours. Le pire étant que, même si nous ne sommes pas les seuls, nous ne savons toujours pas quand nous pourrons reprendre notre activité… En conséquence, un nombre de questions se posent pour la suite : Comment la musique redémarrera? Quelle sera la situation économique de ce métier? Les musiciens, pour reprendre une activité économique rapidement dans un métier pas vraiment légiféré, ne vont ils pas aller travailler pour des salaires de misères? Tous cela est un peu noir mais tellement plausible que j’espère sincèrement me tromper…

Le disques du moment

En ce moment j’écoute le dernier album de Robben Ford et Bill Evans “The Sun Room”. C’est un album de neuf titres en quartet aux influences de blues, le tout avec une élite musicale qui fait mouche puisque nous y retrouvons Keith Carlock à la batterie et James Genus à la basse.

En voici un extrait :

Vous pouvez réagir via le formulaire de commentaire du dessous et j’espère vous recroiser lors de jours meilleurs…

Stéphane

13 comments… add one
  • ksiazka Mai 16, 2020, 4:06

    Bonjour
    Entièrement en accord avec vos réflexions ;toujours très énervé par les décisions de nos dirigeants .Les bras m’en tombent; je ne sais plus ? Merci à vous .
    Cordialement et Plus que Musicalement
    J W

    • dd Mai 16, 2020, 6:35

      Alors là… si les batteurs se mettent à réfléchir et à partager leurs réflexions avec brio, où vas la France !

      • Stéphane Mai 16, 2020, 12:44

        Bonjour DD,
        Je ne sais pas si nous les partageons avec brio mais dans tous les cas, nous nous posons des questions comme la plupart des gens. Il est pour moi normal d’en parler et d’écouter les réactions de chacun car j’ai besoin de lumière même si en ce moment, j’ai l’impression que tout le monde navigue dans le noir total…
        Stéphane

    • Stéphane Mai 16, 2020, 12:42

      Bonjour Jean,
      Nombreux sont les gens “énervés” par nos dirigeants et nombreux sont ceux qui vont demander des comptes…
      A+ `
      Stéphane

  • Colette Mai 16, 2020, 6:38

    Mes réflexions suivent exactement les tiennes! On est dans le même bain…si on peut dire. Pas de frontières pour le flou et l’incoherence! L’impression qu’on a fait de la place pour les suivants, et on ouvre les vannes…
    Bon courage, prends soin de toi et de tes proches!

    • Stéphane Mai 16, 2020, 12:48

      Bonjour Colette,
      Courage à vous, j’espère que nous nous en sortirons avec du temps et que les choses reprendrons naturellement leur place…
      Stéphane

  • Anne Lamour Mai 16, 2020, 6:44

    Bonjour Stéphane,
    Merci pour toutes ces infos.
    Je ne vois pas les vidéos (un bug de mon côté je pense),
    mais j’ai retrouvée celle où vous jouez tous ensemble le blues du détenu
    sur le FB d’Eric Halter et j’en ai découvert beaucoup d’autres vraiment géniales 🙂
    Donc merci pour tous ces superbes partages.
    Et bon courage, car je sais que la situation des artistes durant cette période est loin d’être évidente.
    Je suis aussi indépendante et je me suis inscrite à ce site qui défend nos droits et nous informe. A toutes fins utiles, je vous le transmets :
    https://www.facebook.com/groups/independants.co/
    Bellle journée
    Anne

    • Stéphane Mai 16, 2020, 12:49

      Bonjour Anne,

      Merci de votre commentaire ainsi que pour l’information…Je vais aller voir ce groupe…

      Stéphane

  • Iven Mai 16, 2020, 10:09

    Bonjour Stéphane,
    Et oui, musiciens, ouvriers, intellectuels, soignants… tout le monde dans ce même bateau qui change de cap tous les 3 jours et n’arrive pas à fendre le brouillard épais généré par nos pensants (sachants pas toujours 😉 … un bateau barré, ou par des baltringues, ou par des inconscients… ou pire encore, des escrocs naviguant à vue…
    Tes réflexions montrent à quel point, et c’est suffisamment rare pour le souligner, de plus en plus de Français prennent conscience de la supercherie dans laquelle nous ont plongé nos dirigeants (parole de soignant 🙂
    … et pendant ce temps, la musique reprend ses droits, nous aide à traverser ce moment, nous soigne même parfois…
    Merci de démonter aujourd’hui que les musiciens ne sont pas en dehors de la société, bien au contraire, ils y sont, là, en plein dedans… essentiels… indispensables !
    Bon courage à toi et que les projets reprennent de plus belle 🙂

    • Stéphane Mai 16, 2020, 1:07

      Bonjour Iven,
      Merci de votre commentaire.
      En vous lisant je me disais que les musiciens sont aussi là pour dire ce qu’ils pensent et voir les incohérences de notre société. Dans un monde normal, je dirai que c’est même le boulot des artistes.
      Malheureusement, aujourd’hui et depuis quelques années, pour vivre de ce métier il ne faut pas faire de vague, comme dans pas mal de métier vous pourriez me répondre, sauf que nous, nous ne sommes pas là pour être plat normalement.
      De nos jours il convient d’être en accord avec une façon de voir, une certaine majorité, il faut penser, s’habiller, avoir tel physique pour espérer croquer une part du gâteau.
      En gros il ne faut surtout pas chambouler les choses qui roulent en ouvrant sa bouche si on veut en profiter.

      Je n’ai, malheureusement pour mon compte en banque, jamais trop pu rentrer dans ces cases…

      Stéphane

  • Frank Mai 17, 2020, 6:50

    Bonjour Stéphane,
    Je regarde toujours avec attention vos vidéos et profite de l’occasion pour vous remercier de la qualité du contenu ainsi que la bonne énergie qui s’en dégage toujours une très grande modestie..👍
    Pour ce qui est de votre article sur le Corona, par contre, je trouve toujours un peu « facile » de lister tout ce qui ne va pas et de ne pas faire l’exercice en listant également ce qui a été bien géré..ce qui va bien.
    Alors, je citerai Talleyrand «  Quand je me regarde je me désole..quand je me compare, je me console » Nous sommes un peuple privilégiés ne l’oublions pas..
    Bonne continuation !!

    • Stéphane Mai 17, 2020, 7:50

      Bonjour Franck,

      Merci de votre commentaire.

      Effectivement cet article est très politique et ne fera pas l’unanimité.

      Lister ce qui ne va pas n’est pas plus facile que de l’oublier.
      Oui, car dans quelques temps, si tout repart “normalement” on va vite oublier.
      Un peu comme le fameux “monde de demain” sera vite oublier et ne se fera pas si on ne rappelle pas aux gens que prévoir la pandémie est par exemple plus du ressort de l’OMS ou des politiques que du musicien.
      Que la mondialisation a ses limites et qu’on en a eu la preuve. Si nous oublions que les délocalisations ou autre importation de main d’oeuvre étrangère sont justes là pour payer moins d’un coté et en rentrer plus de l’autre et non pour le bien de tous.

      Je ne vois malheureusement pas ce qui a été bien géré lors de cette pandémie par rapport à la France 7ème pays le plus riche au monde. Quelques exemples sourcés ici :
      https://www.youtube.com/watch?v=lnIC9OBv0-g

      La France est un pays privilégié oui, parce que des gens se sont battus pour, et pour obtenir ces privilèges beaucoup y ont laissé des plumes quand ce n’était pas la vie. Donc je ne vais pas me reposer la dessus en nous comparant au Brésil ou à l’Equateur.
      On peut bien entendu comparer notre système social à celui d’autres pays, mais vous trouverez dans ces autres pays des avantages que vous n’avez pas en France mais aussi, des gens qui n’échangerait pas ces avantages contre notre système social…

      Dans tous les cas mentir pour cacher son incompétence, imprévoyance, incohérence, n’est pas la chose la mieux à faire quand on est au pouvoir et notamment pour donner l’exemple à une population qui ne croit plus en la politique et qui plus est perd elle même ses valeurs à cause de ce type de comportement…

      Mais vous pouvez bien entendu penser complètent le contraire…

      Cdt,

      Stéphane

Leave a Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.